Déambulation dans un lieu incertain

 

«Déambuler seule dans un labyrinthe n’est pas chose simple, lieu sombre aux réseaux complexes où de fausses pistes, impasses ou embûches peuvent nuire ou ralentir le parcours de la promeneuse. Utiliser alors un objet, tel dans la mythologie grecque, Ariane qui offrit à Thésée le fil qui lui permit de sortir du labyrinthe, habitat du Minotaure.»

Laisser la magie s’opérer par l’aléatoire et l’imprévisible. Déambuler dans le «labyrinthe» monde des possibles, sans nécessairement saisir toute la complexité de ses composantes. Faire des actions spontanées avec présence et fluidité.

Mes objets de performance étaient un très long cordon rouge en tricot, des lunettes sombres pour transformer ma perception du lieu et des traces visuelles captées volontairement, pour le projet, lors de déplacements faits dans le métro ou dans les corridors souterrains de la ville de Montréal.

Déambulation dans un lieu incertain est une série de performances que j’ai réalisées pour Art souterrain en 2013; plusieurs performances déambulatoires lors de la Nuit blanche à la Place Bonaventure et une autre lors de la Mise en lumière à la Place des arts, à Montréal.

 

Crédit photographique: Michel Dubé (nos 1 et 3 à 6); Evelyne Bouchard (nos 7 à 10 et 12);
Nicole Panneton (nos 2, 11 et 13 à 15)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s