Une biographie

Je suis née à Montréal en 1953. Mon père était doté d’une imagination débordante et ma mère d’un grand savoir-faire, entre autres, en couture et en tricot. Un père qui «faisait de la saint-josepherie» comme il aimait le dire, son métier étant menuisier. Une mère qui s’occupait de nous à la maison et qui assistait notre père dans ses nombreux projets de création.

D’aussi loin que je me souvienne, l’amusement, la curiosité et l’habileté m’ont portée. Enfant, j’aimais explorer et bricoler. Imaginer une recette de soupe avec de l’eau, de la terre et des feuilles; peindre des cailloux trouvés; fabriquer de la vaisselle avec des blocs de neige. Enfin, explorer pour découvrir sans limite.

Être artiste était un grand désir. Mais au moment d’enclencher un processus d’études en art, les choses de la vie me rattrapèrent et ce projet fut mis en veilleuse sans toutefois cesser une pratique de dessin et de peinture. Aidante à la maison et ensuite sur le marché du travail, ce n’est que dans la trentaine, en 1986 plus précisément, que j’obtenais un diplôme de premier cycle en arts visuels de l’université Concordia, à Montréal. Après l’université, la précarité de la vie obligeant, un nouveau retour sur le marché du travail s’est fait dans un domaine complètement différent.

Je me suis longtemps considérée «bicéphale» car, malgré ce travail alimentaire, je poursuivais ma pratique artistique. Un parcours sinueux ponctué de plusieurs réalisations dont les suivantes.

Au cours des années, j’ai participé à plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec, Canada, Mexique, Argentine, Suisse, Belgique et Bulgarie.

Dans les années 2000, une démarche en exploration de la voix et en art performance m’a amenée peu à peu vers des actions performatives photographiées en atelier, des projets de performance devant public, des projets de déambulation avec actions performatives et furtives en milieu urbain et des projets d’art communautaire. Une transformation en douceur de ma pratique vers l’interdisciplinarité toujours avec la présence d’un esprit curieux, exploratoire et créatif pour donner un sens.

À la fin 2013, j’ai réalisé, à compte d’auteur, une publication de petit format; un recueil de dessins, photographies d’actions performatives et autres photographies, ayant comme toile de fond le thème du deuil.

Au début 2014, j’ai réalisé une résidence de création d’une durée de deux mois dans un centre d’artistes où j’ai expérimenté ce qu’est la création en solitaire tout en m’impliquant auprès d’un groupe de femmes.

Artiste interdisciplinaire et indisciplinée je suis puisque ce qui m’habite me porte à créer avec ce qui est là en toute liberté, glissant d’une pratique à l’autre sans m’identifier à une discipline en particulier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s